Dr Ranjie Philips-Perera  •  Tél. +33 (0)1 47 55 19 34 •  contact@philips-perera-ayurveda.com

1, villa de Longchamp  •  75116 Paris

Presse

 

Le Bien-Etre.fr

L’Inde à Paris

Maire 16ème

Maire 16ème yearbook

BAG

Femme Actuelle

Elle

E=M6

Le Nouvel Observateur

Psychologies

Top Santé

Marie France

Femme

Madame Figaro

Vital

...

L’homme qui arreta d’ecrirer 
​(de Nabe Marc-Edouard - livre)

FEMME ACTUELLE
Juin 2018

 

RANJIE PHILIPS-PERERA

Médecine ayurvédique

Sagesse ancestrale et traditionnelle, la médecine ayurvédique permet de vaincre le stress pour garder la santé : émotionnelle et spirituelle, physique et énergétique, environnemental et relationnelle. Cette tradition repose principalement sur la consultation, les conseils en diététique et hygiène de vie, et le traitement préventif et curatif. Depuis 30 ans à Paris, Ranjie Philips-Perera vous reçoit à son cabinet et vous propose un programme complet pour trouver la voie de la guérison et rester en meilleure santé plus longtemps.

On a testé

Psychologies

Isabelle Arthus

 

Pour l’Ayurveda, la beauté véritable est le reflet de l’harmonie entre soi et le monde. On peut toutefois lui donner un coup de pouce. Quelques gestes simples à s’approprier à quotidien.

Deepak Chopra et Ranjie Philips-Perera

Docteur Ranjie Philips-Perera

 

A la Villa Lonchamp tensions nerveuses, nœuds de contraction, douleurs musculaires cèdent peu à peu sous les pressions lentes et profondes exercées par Ranjie Philips-Perera, docteur en médecine ayurvédique. La fatigue fait place à l’énergie ; la peau est raffermie, plus douce ; les toxines s’éliminent et le teint s’illumine au fil des séances.

 

 

Endocrinologue américain Deepak Chopra, M.D.

 

Sur quoi reposent les traitements ayurvédiques ?
D’abord sur la diététique, la phytothérapie, les compléments alimentaires, les massages… Ensuite sur la méditation, le yoga, la respiration, le chant, l’éveil des sensations à travers les cinq sens, la gestion des émotions toxiques, les techniques psycho-spirituelles d’éveil de la conscience. L’ayurveda mêle le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel. Mais tout commence toujours par une cure de détoxication.

 

Une cure seule est-elle vraiment utile ?
Oui, car elle permet d’éliminer des toxines accumulées parfois pendant des années. La culture occidentale n’apprend pas à le faire au quotidien. De plus, la cure donne des clés pour changer en douceur nos comportements alimentaires et notre hygiène de vie. 
(Propos recueillis par Erik Pigani)

 

 

Dr. med. Ernst Schrott 

 

« En Inde, le secret de la beauté naturelle s’appelle “ojas” », explique le docteur Ernst Schrott dans La Beauté par l’ayurveda (Marabout, 2003). C’est le lien invisible qui unit une conscience pure et un corps équilibré. Une bonne digestion, un métabolisme sain génèrent de l’ojas. Mais aussi toutes nos émotions positives. Un teint lumineux, une peau souple, des cheveux soyeux sont donc le reflet d’un fonctionnement harmonieux du corps et de l’esprit.

 

Isabelle Arthus

Médecine indienne - Belle et en forme avec l’ayurvéda

 

Top Santé

Yasmine MEURISSE
Juillet 2006

 

Notre expert : Docteur Ranjie Philips-Perera

Médecine Ayurvédique à Paris

Diplômée de l’Université de Colombo (Sri-Lanka)

 

Selon la médecine ayurvédique, beauté et bien-être résultent d’un équilibre entre le corps et l’esprit. Ça tombe bien, on a envie de moyens simples et naturels pour se sentir mieux, en profondeur … et pour longtemps !

 

Ne pas confondre Ayurveda et Médecine Ayurvédique

Ce n’est pas parce qu’on a quelques notions de  médecine indienne que l’on peut s’improviser thérapeute. En Inde, pour être médecin ayurvédique, on suit un cursus médical pendant plusieurs années, comme en Europe, auxquelles s’ajoute la médecine traditionnelle indienne, ayurvédique donc le mot Ayurveda sur une plaque ne signifie donc pas forcement qu’on a affaire à un médecin ayurvédique. Lorsque c’est le cas, le diplôme est généralement encadré dans la salle d’attente !

 

Une allure gracieuse, une peau plus lumineuse, une silhouette plus fine… la médecine ayurvédique nous rend belle de l’intérieur

Ce n’est pas parce que le nom est exotique qu’il nous séduit. Mais parce qu’il désigne une médecine pratique en Inde depuis de millénaires, fondée sur la prévention. Avec l’idée que le bien-être (et donc la santé) résulte de l’équilibre entre l’univers et nous. C‘est donc aussi une philosophie, une manière de vivre qui considère le corps, l’âme et l’environnement comme un tout indissociable.

L’Ayurveda qui signifie en sanskrit « sagesse de la vie » ou « science de la longévité » repose sur le principe que tout ce qui existe est compose de cinq éléments : l’espace, l’air, le feu, l’eau, et la terre. Ceux-ci sont eux-mêmes combines en trois énergies qui assurent notre bonne santé physique et mentale : les « doshas » (voir encadré ci-dessous). À travers des massages, l’alimentation et les plantes notamment, la médecine ayurvédique permet de conserver cet équilibre pour se sentir bien et éviter les désordres de santé. En cas de rupture de cet état idéal, provoque par exemple par le stress, l’alimentation, l’âge, l’activité, cette thérapeutique aide à retrouver bien-être et sérénité.

 

Si l’occasion de bénéficier d’un massage ayurvédique se présent, saisissez-la sans hésiter. Effectué après un diagnostic de votre état de santé, il défatigue et ressource comme une semaine de vacances !

 

« Attention, il ne s’s’agit pas d’un massage ordinaire, mais d’un soin thérapeutique, explique le Dr Ranjie Philips-Perera. Ce n’est pas non plus un simple massage de relaxation, mais le début d’un traitement profond, d’une cure. » C’est pourquoi plusieurs séances très rapprochées sont préconisées au début, surtout lorsqu’on a un problème particulier à traiter : douleurs articulaires ou dorsales, migraines, mais aussi surpoids, rétention d’eau, cellulite, etc. Il s’agit d’un soin global, toujours suivi de conseils d’hygiène de vie adaptes à chacune.

 

YASMINE MEURISSE

Retrouvez votre équilibre

 

Top Santé

Anne-Sophie Brunet

Mai 2003

 

Retrouvez votre équilibre avec la Medecine tradiontelle née en Inde il y a trois mille ans, l’Ayurveda, « science de la vie » en sanskrit, est avant tout une philosophie et un art de vivre. Elle repose sur un principe simple : l’equilibre entre le corps et l’esprit.

 

À la base, l’idée que tout ce qui existe est composé de cinq élements. « L’éther, l’espace grâce auquel tout est délimité, a engendré l’air, symbole de mouvement. Par fricition, celui-ci a donné naissance au feu (l’energie et la chaleur), ce qui a produit de la condensation. L’eau (la fluidité et le changement) s’est alors solidifiée pour créer la terre, symbole de stabilite et de rigidité » raconte Claire Lalève, thérpeute ayurvedique.

 

Restitue l’harmonie Intèrieure

 

Chez l’homme, ces élements se combinent en trois forces, les « doshas ». La principale, vata, composée d’éther et d’air, régit les movements. La seconde, pitta, constituee d’eau et de feu, évoaue la transformation. Kapha, enfin, formée d’eau et de terre, structure le corps. « Chacun a une constitution unique, melange équilibré de ces trois énergies, dont une ou deux prédominent, precise notre specialiste. Or tous les éléments de notre vie (stress, alimentation, saison, âge) peuvent boulverser cet équilibre. En général, le « dosha » dominant est aussi le plus susceptible de se développer, donc d’entrainer des troubles de santé. Il suffit d’adopter une hygiene de vie opposée à ce dosha pour retrouver l’hrmonie. » Encore faut-il bien se connaitre …. Êtes-vous plutôt air, feu, eau ou terre ?

 

Stress, désordres alimentaires fatigue… Quand l’organisme est malmené l’équilibre tout entier est affecté. Si on se ressourcait avec la medecine indienne ?

 

Anne-Sophie Brunet

Institut Ranjie Philips-Perera

 

L’Inde à Paris

Sophie Royer

 

Voici une adresse à conserver précieusement. Vous serez accueilli au rez-de-chaussée d’un bel immeuble ancien, sur rendez-vous, par la sympathique, et surtout très compétente, Ranjie Philips-Perera, qui est médecine diplôme en Ayurveda de l’Université de Colombo.

 

Tamoule, mariée à un Cinghalais, elle a dû fuir avec son mari le Sri Lanka en 1979, à cause de troubles intercommunalités. Arrivée en France, elle s’est d’abord consacrée a l’éducation de son enfant, tout en apprenant à manier la langue française, avant d’ouvrier, à la fin des années 80, un cabinet ayurvédique, non pas de médecine car c’est interdit, mais de conseils et de massages. Grâce à sa parfaite connaissance du corps humain, elle sait stimuler les points vitaux, pallier les dysfonctionnements, libérer les tensions, chasser les toxines et faire circuler l’énergie à l’aide de massage à l’huile de sésame pure. Lents et profonds, ils s’effectuent sur tout le corps en finissant par les mains.

 

C’est aussi par l’observation minutieuse du corps pendant le massage, conjuguée avec un examen morphologique attentif et un questionnaire précis, qu’elle pourra vous fournir des conseils, diététiques pour harmoniser en vous les trois doshas, de façon adaptée à votre nature propre et à votre environnement. En cas de besoin, Ranjie Philips-Perera vous enseignera aussi des exercices respiratoires qui complèteront utilement le régime alimentaire qu’elle vous aura recommandé.

 

Sophie Royer

Institut Philips-Perera

 

Senso

Le guide

 

Un médecin ayurvédique dispense des massages traditionnels. En sanskrit, Ayurvéda veut dire « science de la longévité ». C’est en réalité la médecine traditionnelle indienne. Avant tout préventive, cette méthode prescrit des règles fondamentales d’hygiène de vie censées prévenir les maladies. Plus qu’une pratique médicale, l’Ayurveda est un mode de vie – alimentation, relaxation, pratique du yoga – qui connait aujourd’hui en Occident un succès grandissant.

Beauté - Echec au froid

 

Le Nouvel Observateur

Les Choses de la vie

Nicole Faucquez

2005

 

Pour passer l’hiver en forme et en beauté.

 

GROS PLAN

 

Ranjie Philips-Perera Massage ayurvédique anti-froid (page 32)

 

Vous rentrez des sports d’hiver ou vous vous préparez à affronter les pentes neigeuses … vous êtes fatigué, votre organisme accuse une baisse de régime. Alors essayez les vertus de ce massage inspiré de l’Ayurveda indien pour vous remettre en forme.

Diplôme de l’université de Colombo, Ranjie Philips-Perera, qui a une grande pratique du massage, repère d’emblée ce qui va mal dans votre corps. Ses doigts de fée dénouent rapidement les blocages musculaires et évaluent l’état des lieux de vos articulations.

 

« Il s’s’agit d’éliminer les toxines de l’organisme, de relancer la circulation et de retrouver l’équilibre entre le physique, le mental et l’émotionnel. Du bout des pieds à la nuque, je libère les tensions en travaillant en douceurs les circuits énergétiques avec de l’huile de sésame. Vous retrouvez alors une silhouette légère, une détente générale et surtout un visage lumineux. » La séance s’accompagne de conseil diététique, de respiration et d’hygiène de vie.

 

Nicole Faucquez

Les nouveaux rituels de purifications

 

Elle – Spéciale Beauté

Emmanuelle Demarest

2004

 

Selon l’Ayurvéda, le massage augmente la longévité, rend le sommeil plus profond et la peau plus belle. Il renforce le corps et l’esprit.

 

Le tout Hollywood boit les paroles du médecin indien Deepak Chopra, élevé au rang de  « poète-prophète de la médecine alternative » par les très sérieux « Times Magazine ». Apres avoir traversé le monde entier à la recherche d’exotisme et de réponses à nos maux urbaines, une fois dépassé le phénomène ethno-cosmétique, nous avons de nouveau envie de l’Inde et de ses rituels de bien-être.

 

S’ÉVADER A PARIS…

 

Au féminin. Médecin ayurvédique, une masseuse hors pair : Ranjie Philips-Perera, 1, villa de Longchamp, 16e, Tél. : 01 47 55 19 34.

Les Parisiennes s’entichent d’un masseur-médecin venu du Sri Lanka et d’autres organisent leurs vacances-cures en terre indienne comme elles allaient à Saint-Malo en thalasso. Et si c’était pour vous ?

 

Pour être bien avec soi-même

En sanskrit Ayurveda signifie « connaissance de la vie ». Une approche globale, ancestrale (elle a cinq mille ans) et surtout préventive de la sante comme du bien-être. En Inde, les médecins ayurvédiques suivent une formation allopathique et reçoivent en consultation dans des cliniques. En France, seul l’aspect préventive et bien-être de cette médecine reconnu par l’OMS est autorisé. Elle travail sur l’énergie et repose sur l’équilibre des trois doshas les forces régulatrice du corps. « Vata » (l’air), « Pitta » (le feu), « Kafa » l’eau). Les fonctions vitales du corps, l’affectif et le mental, tout entre en ligne de compte et tout fluctue en permanence. L’hygiene alimentaire a son importance. Excercies de relaxation (yoga) et massages sont conseilles chaque jour. Et il en existe plusieurs, du plus ciblé (yeux, doigts de pied) au plus général, comme l’ « abhyanga », un pétrissage du corps à l’huile de sésame parfumé aux huiles essentielles de fleur. Car selon l’Ayurveda le massage augmente la longévité, rend le sommeil plus profond et la peau plus belle. Il renforce le corps et l’esprit. Nous c’est tout ce qu’on veut.

 

Fashion attitude

 

Aujourd’hui, toute Parisienne pointue et stressée se doit d’avoir le nom d’un masseur indien dans son agenda. Une adresse qu’on se passe, une expérience dont on parle. Car, si l’Ayurveda est une culture, c’est aussi un monde particulier.

 

Partir trois semaines en cure de desintox dans le Kerala ou se faire masser les chakras à Paris, rien de tel pour rééquilibrer physique et mental. Venues d’Inde, relayées par les Anglo-Saxons, les pratiques de l’Ayurveda séduisent les people et nous font craquer. Plongée dans le bien-être made in India.

 

Pourquoi tant d’efforts ? Parce qu’un massage ayurvédique prend en compte l’état général, en impliquant aussi les émotions fragilisées par le stress et les pressions extérieures.

 

En agissant sure les canaux d’énergie, le massage ayurvédique apporte une sensation immédiate de bien-être physique.

L’association d’huile et de massage personnalisés relance la circulation des énergies et nous permet de mieux répondre aux montées de stress

Si on veut de l’authentique, on en trouve, loin des instituts chics. Les masseurs parlent souvent mal le français (et l’anglais) et, conscient de leur propre savoir, peuvent être un peu rudes dans leur approche (ne comptez pas sur des compliments ou des sourires). Question déco, il faut aimer les statuettes…

 

On en ressort « bien dans son corps, mais ce n’est absolument pas planant. Comme le massage agit sur plusieurs canaux d’énergie, la sensation de bien-être physique est immédiate. « Le massage traite ainsi les inflammations qui perturbent la bonne circulation du sang, de la lymphe, de l’énergie » explique Ranjie Philips-Perera, docteur ayurvédique, diplômée de l’université de Colombo. « C’est grâce à cela qu’on peut rééquilibrer les trois doshas. » À chaque fois diffèrent, le massage fluctue selon l’état de la sante, l’âge, l’heure de la journée, l’humeur de la personne. « Mais c’est loin d’être reposant » confirme Karine 50 ans, « et gare si on s’endort ! Ranjie Philips Perera appui là où ça fait mal, frotte énergiquement a l’huile de sésame. J’en sors moulue et assouplie. Après quelques séances, mes jambes sont redevenues légères et fines, ma silhouette s’est redressée, mon corps ne me fait plus mal aux entournures ! »

Des améliorations qui n’arrivent pas en une fois. Le massage ayurvédique demande du temps, c’est cette régularité qui maintien à distance le montées de stress et les pépins de sante.

« Je ne sais pas comment ça marche, ça n’est pas toujours agréable, explique Karine, mais ça m’est devenu indispensable, comme une hygiène quotidienne ». Idem pour Jeanne qui depuis qu’elle a rencontré Ranjie Philips-Perera mange consciencieusement sa banane quotidienne bourrée de vitamines et de fer. « On me parlait d’exercices de respiration mais insidieusement cela m’a fait du bien et je me suis prise au  jeu » : Ou Camille, qui prend chaque matin son verre d’eau tiède en se levant, pour facilite le transit…

La majorité des nouveaux aficionados se laisse bercer sans trop comprendre et s’en porte aussi bien.

 

Emmanuelle Demarest

Le bon karma

 

Elle - News Beauté

Martine Kurz

Aout 2003

 

Diplômée de l’université de Colombo, Ranjie Philips-Perera est spécialiste en médecine ayurvédique. Le but est de maintenir ou de rétablir le bon équilibre du corps et de l’esprit, en se basant sur la prévention. Grace a des massages à l’huile de sésame accompagnes de conseils de toutes sortes – alimentations, respiration, postures…, Ranjie Philips-Perera propose de vous aider à faire ce petit boulot de remise en forme.

 

Les séances ne sont pas forcément plaisantes : elle a des yeux qui repèrent les teints brouilles et les silhouettes épaissies (attention, overdose de toxine), et des mains expertes qui réduisent toutes les inflammations et tous les nœuds dus au stress, á la fatigue ou aux mauvaise positions. Apres les deux premières séances on peut se sentir très fatiguée, voire faire une petite crise de larmes ! C’est que le corps s’agite pour chasser les toxines et que l’énergie s’apprête à refaire le grand huit de la tête aux pieds. Résultat : le teint se réveille et la silhouette se redresse.

 

Martine Kurz

L’accord parfait entre le corps  - Une âme guerrière, une main qui guérit

 

Femme – Mieux-etre

Karine Pommereau

1999

 

En France, on pratique fort peu cette médecine. Si vous souffrez d’un trouble quelconque, ne vous ne laissez pas piéger par les sirènes de charlatans. Consultez un médecin allopathique et suivez le traitement qu’il vous prescrit. En revanche, la médecine ayurvédique et les massages en complément peuvent vous aider à supporter certains traitements lourds.

 

Par exemples, le cabinet de Ranjie Philips-Perera dans le XVIe arrondissement à Paris, est une de ces adresses à conserver précieusement. Médecin diplôme de l’université de Colombo (Sri Lanka), Ranjie Philips Perera s’est installée en France il y a quelques années. Ses massages ne sont pas simplement détendant. Ils harmonisent en vous les trois doshas, libèrent les tensions, font circuler l’énergie. Lentement et fermement, elle masse tout le corps, en finissant par les mains, avec une huile de sésame venue droit du Sri Lanka. Elle connait parfaitement les points vitaux (les mêmes que ceux de l’acupuncture chinoise)… et ça se ressent vraiment ! La séance dure de trois quarts d’heure à plus d’une heure selon l’état de la personne. Fuyez comme la peste, en revanche, un thérapeute qui prétendrait tout guérir y compris les maladies graves. Et surtout n’hésitez pas à vous renseigne sur sa formation et son cursus.

 

Karine Pommereau

Massages couleur locale

 

Madame

Zapping beauté - Route des Indes

Marion Louis

 

Massage aux huiles parfumées, crèmes bien être et bougies exotiques, la beauté se met à l’heure de l’ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne

 

Ne vous fiez pas à son peu rude ni à son accent à couper au couteau, Ranjie Philips-Perera est docteur en médecine et en chirurgie ayurvédique, diplômée de l’université de Colombo.

 

Chez elle, pas de folklore, ni de grands discours ésotériques ni de manœuvres spectaculaires, mais du bout des doigts, elle sent tout de suite ce qui ne va pas et ne vous lâche pas tant que vous ne vous sentez pas mieux. Ses massages avec une huile de sésame pure, importée du Sri Lanka, parfume d’huile essentielles, rééquilibrent tout l’organisme et éliment les toxines. Au début, c’est un peu contraignant, car il faut venir plusieurs fois par semaine mais, très vite, on sent son énergie « prana » décupler et sa posture évoluer. Relaxant, tonifiant, drainant, amincissant …. Elle adapte chaque soin. Avec en plus des conseils d’hygiène de vie simples et faciles à suivre.

 

Marion Louis

50 trucs pour faire le plein d’énergie - Massage indien

 

Vital

Karine Pommereau

 

Pour chasser les toxines de l’organisme, balayer le stress, se redonner du tonus et se faire la peau douce, testez le massage traditionnel indien. Pendant une quarantaine de minutes, Ranjie Philips-Perera, médecin ayurvédique, vous malaxe chaque centimètre de peau avec une huile de sésame venue directement d’Inde. Le jour même, on est sur un nuage et un peu moulue, le lendemain, on a une pêche d’enfer.

 

Karine Pommereau

Une adresse à ne surtout pas rater

 

Beautiful address guide

 

A offrir ou à tester, une séance entre les doigts de fée du docteur Ranjie Philips-Perera ainsi que ses conseils avises (nutritionnels, respiratoires, etc.) issus de la médecine ayurvédique. Bien-être et beauté à la clé…

Ranjie Philips-Perera, 1, villa Longchamp, 16e – Tél. 01 47 55 19 34

Le plus des instituts - Garder le bon tempo

 

Marie France

Marie-Anne Garcia-Baur

 

Colites, toxines et cellulite ne résistent pas aux massages à l’huile de sésame de Ranjie Philips-Perera, médecin Ayurvédique. Muscles repasses, organes stimules, l’énergie recircule. Prévoir un « temps de lenteur » pour laisser le corps prendre ce nouveau tempo. Résultat : taille affinée, ventre souple et jambes légères.

 

Marie-Anne Garcia-Baur

Remise en Forme

 

Marie France

Anita Coppet & Daphné Depret-Bonnet

 

En Inde, on pratique les massages ayurvédiques dès la naissance : ils font partie de la culture. Ranjie Philips-Perera, doctoresse en médecine au Sri Lanka, localise infailliblement, grâce à sa parfaite connaissance du corps humaine, stress et maladies qu’elle conjugue par la force, à la fois apaisant et stimulante, de ses massages à l’huile de sésame.

 

Anita Coppet & Daphné Depret-Bonnet

L’Ayurveda : le bien-être venu de l’Inde

 

Femme actuelle

 

Littéralement « science de la vie », l’Ayurveda considère le corps et l’âme comme un tout indissociable. Une pratique qui vise à acquérir un équilibre parfait.

 

Quel en est le principe ? L’Ayurveda propose un traitement qui repose sur la relation entre les cinq éléments de l’universel (la terre, l’eau, le feu, l’air, l’espace), le corps et la conscience. Si vous ne vous sentez pas bien, cela indique un déséquilibre entre les trois énergies vitales, les « doshas ». La bile (le feu), le flegme (l’eau), le souffle (le vent). On harmonise alors les « doshas » par des massages, des remèdes à base de plantes et d’huile aromatiques et un régime alimentaire.

 

Comment se déroule une séance ? Le praticien, qui effectue le massage, a une grande connaissance des zones d’énergies, des points de contact entre la conscience et le corps, et des points de l’âme (les chakras). Il vous observe, vous pose des questions, examine attentivement votre morphologie (les yeux, la bouche) et prend votre pulse. Le massage, lent et précis, se pratique sur tout le corps et se termine par les mains. Il libère les tensions, fait circuler l’énergie, rend force et bien-être physique et psychique.

 

C’est bon pour quoi ? Les affections respiratoires, les problèmes de poids, de digestion ou de peau, l’anxiété, les maux de tête, les douleurs lombaires ou intestinales… Pour rétablir l’harmonie les trois « doshas » ; et se sentir mieux, vous devez suivre à la lettre les recommandations alimentaires et effectuer, chez vous, les exercices respiratoires.

 

Bon à savoir. Les praticiens de l’Ayurvéda n’étant pas très nombreux en France, prenez toutes les précautions d’usage avant de vous inscrire. Et ne confondez pas massages de détente traditionnels, pratiqué dans certains centres d’esthétique, et la pratique de l’Ayurveda.

 

Renseignements : vous pouvez contacter le service culture de l’ambassade de l’Inde à Paris, tel. : 01 40 50 70 70

Druckversion Druckversion | Sitemap
© Dr Ranjie Philips-Perera I Vaithyakalanithi – D.A.M.S. I Médecin diplômée en Médecine Ayurvédique et Chirurgie Université de Colombo, Sri Lanka

Anrufen